Jardiniste

Terrasse

Les pavés autobloquants pour le jardin

Les différents types de pavés autobloquants

On distingue deux catégories de pavés autobloquants, ceux en béton et ceux en terre cuite… Les deux matériaux se valent, il peut toutefois y avoir une différence de qualité entre certains pavés de la même catégorie.

Les pavés en béton

Ils sont moins chers que ceux en terre cuite et ont un aspect beaucoup plus naturel. Depuis peu, il est possible de choisir entre différents formats et un grand nombre de couleurs.

Concernant les couleurs, demandez à votre fournisseur dans quelle mesure elles sont stables. Beaucoup de pavés en béton sont protégés d’une couche d’usure minérale, c’est pour cette raison qu’ils gardent moins longtemps leur couleur initiale.

Les pavés en terre cuite

La méthode de fabrication des pavés en terre cuite est quasiment identique à celle des briques de façade. Seule la cuisson diffère. Pour les pavés, elle s’effectue à plus haute température et dure plus longtemps.

Côté couleur, le pavé étant cuit dans la masse, elle est conservée très longtemps et résiste aux rayons UV. Si vous appréciez les formes rectilignes, sachez qu’il est possible de placer des pavés en terre cuite pressés. Ils ont des formes plus nettes et un aspect moins grossier.

Les formes et formats

Les deux types de pavés sont disponibles dans différents formats (carrés et rectangles de différentes mesures). Il existe même des dalles de béton qui s’emboîtent afin d’être plus stables et de résister à des charges plus lourdes.

La perméabilité

Généralement, l’eau pénètre difficilement dans les pavés autobloquants en béton, elle atterrit dans le réseau d’égouttage. Il en va autrement pour les pavés perméables à l’eau qui restent moins longtemps humides, empêchent la formation de flaques d’eau et la surcharge des égouts. Ces pavés ont une influence positive sur l’environnement, dans certaines communes leur placement donne droit à une prime…

La formation de mousse

La mousse se forme aussi bien sur les pavés en terre cuite qu’en béton, mais elle aura une préférence pour les endroits non exposés au soleil.

Si la surface du pavé est irrégulière, le risque d’apparition de mousse est plus grand. Bien que la mousse ne soit qu’un problème esthétique, vous pouvez l’éliminer en traitant vos pavés une fois par an, de préférence au printemps, à l’aide d’un produit spécifique.

  Haut